Publié dans Les chroniques

Alliances éternelles. Tome 1 : Un nouveau Cycle – Sandrine Rocchia Lebreton – Airvey

Quatrième de couverture

Catherine Vallin a 34 ans. Elle est mariée et a une petite fille de 3 ans. Apparemment, rien d’exceptionnel, rien de vraiment hors norme pour des humains. Mais étrangement, elle porte en elle un besoin de magie et a la sensation d’être différente, pas vraiment à sa place dans ce monde. Elle a aussi l’impression d’avoir vécu un amour magnifique auprès d’une âme sœur.En réalité, Catherine a oublié sa vie antérieure.Dans un lointain passé, elle était Enya, première Princesse Gardienne. Mariée à son âme-sœur Liam, leur couple marqua profondément le monde magique. Leur communauté, Les Gardiens, des êtres mi elfes-mi fées, tous dotés de pouvoirs différents, attendent leur renaissance.C’est mille ans plus tôt qu’Enya et Liam perdirent la vie en bannissant un sorcier noir, Marwan, désireux d’asservir le monde surnaturel et humain. Pourtant, le temps presse, le bannissement des mille ans arrive à son terme, et l’horrible Marwan reviendra, immanquablement…Les âmes-sœurs sont probablement la clé de l’avenir de la communauté magique.Mais personne n’a la moindre idée d’où ils sont.En parallèle de notre monde contemporain, Catherine va basculer dans le fantastique puis se découvrir une destinée extraordinaire. Vous en rêvez aussi ?

Chronique

Impression

Sur la première impression, c’est un véritable coup de cœur, parler de vie antérieure, d’une personne qui comprend ce sentiment de manque, avec une héroïne où je m’identifie parfaitement… J’ai envie de regarder toutes les voitures de luxe au détour d’une rue, je cherche ces « yeux verts » qui me feront sentir complète… Bref, je suis amoureuse. J’ai vécu ce livre comme aucun autre. Parce que la réalité à rapidement et facilement basculer dans l’héroïc-fantasy.J’ai aussi fortement apprécié quelques tirades de motivations. On a envie de foncer au combat avec l’héroïne, on se sent galvaniser.La fin est particulièrement bien réussie. On presque l’impression de terminer en plein milieu d’une phrase, on sait que le livre n’est pas terminé. Je me suis battue pour obtenir le deux où on a l’impression que la quête ne sera que plus impressionnante, plus forte, plus combattante ou les héros seront que plus motivés. Cet instant de gloire lorsqu’on est certain de gagner un combat avec cette boule au creux de l’estomac… Cette petite voix qui dit toujours « si ça rate ? » Et cette petite phrase « leur histoire recommençait à peine, il suffisait d’y croire, de s’y accrocher ».

Style de l’auteur

Le style d’écriture est agréable à dire, compréhensible par beaucoup de lecteurs, on vit au fur et à mesure des découvertes ce qui est vraiment intéressant. Passer du Je au Il (quand on passe des rêves, souvenirs au récit) est, sur un premier temps, perturbant mais cela rend un côté plus personnel à la lecture. Malgré ça, on s’y fait facilement.J’ai cependant dû relire certaines phrases, parfois tournée de manière complexe et un peu longueJ’ai aussi fortement apprécié quelques tirades de motivations. On a envie de foncer au combat avec l’héroïne, on se sent galvaniser.Les personnages sont bien montés et suivent une logique, on ne passe pas du « je suis perdue » à « Je suis reine » en deux lignes. La trahison de l’un des personnages est surprenante mais pas tant que ça puisqu’on comprend pourquoi on suit et on s’y attache aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s